Une dinde monte au créneau avec foie

Publié le 19/01/2016 à 19h13

PARIS (Roteurs) - L'actrice canado-américaine siliconée Pamela Anderson, relativement disponible depuis sa récente sortie d'une clinique de retouche plasturgique en 2012, a apporté mardi son soutien à une proposition de loi visant à interdire en France le gavage des oies et des canards pour produire du foie gras, provoquant un tollé et une confusion générale à l'Assemblée nationale. 

La non moins plantureuse députée écologiste Laurence Abeille a présenté son texte, qui fait quasiment l'unanimité contre lui, en présence de cette militante de la défense des droits des animaux qui ne rate jamais une occasion de s'occuper de ce qui la regarde, et de représentants de la Fondation Brigitte Fardeau. On a cependant regretté l'absence de Didier Bourdon, retenu pour balancer la gelée Royal sur le tournage d'une publicité Miele.

Source: Externe

En tant que dinde, je me sens particulièrement concernée par la cause de ces innocents palmipèdes. Je suis gonflée à bloc pour mener ce combat jusqu'au bout.

La venue à Paris de l'ex-vedette de la série américaine "Arlette a mal aux boules" a provoqué une affluence inhabituelle à l'Assemblée habituellement déserte et un regain d'intérêt pour les érections législatives, y compris chez les députés les plus grabataires.

Débordés, les huissiers ont dû faire appel aux gendarmes pour les aider à contenir les nombreux journalistes désireux d'entrer dans le cercle de l'actrice. Selon le secrétariat de l'Assemblée, 2kg de bromure ont dû être distribués aux plus turgescents avant de parvenir à les maîtriser. La blanchisserie de l'Assemblée a quant à elle été submergée de caleçons souillés peu après le départ de la pin-up engagée.

Source: Externe

"Je suis fière que ma soeur, qui a longtemps souffert de ballonnements très douloureux et d'une hypertrophie pulmonaire, soutienne avec fermeté la cause des oies gavées" (Sophie Davant à la sortie du salon de coiffure)

Les sénateurs attendent avec hâte et force pilules bleues la venue de cette ambassadrice d'un jour pour le passage du texte devant les sages, qui sera vraisemblablement précédé d'un non moins attendu tour de chant de David Charvet en short rouge, suivi d'une danse des canards endiablée.

Pamela Anderson, dont l'opinion fait autorité dans plusieurs revues tchétchènes de sciences politiques pour malvoyants, a réclamé l'interdiction du gavage forcé, dénonçant "une tradition cruelle" qui, contrairement au libre port d'armes, aux attentats suicides et aux lapidations publiques, n'a pas "sa place dans un monde civilisé". Sur quoi elle a généreusement offert un exemplaire à chaque député de sa dernière sextape avec son boyfriend de toujours l'acteur-surfeur néo-zélandais Manu Lassus (comme ça se prononce) et un veau marin paraplégique. 

Aux dernières nouvelles, l'Assemblée nationale devrait accueillir en février les sex-symbols Nabilla et Franck Ribéry pour défendre la proposition de loi de Najat Vallaud-Belkacem visant à la suppression des cours de français dès le CP.

Copyright Patrick Vignal 2016